Translate

mercredi 1 mai 2013

Couvent des Soeurs Grises de Montréal


Le Couvent des Sœurs Grises, site de la Maison Mère et de la Chapelle de l'Invention-de-la-Sainte-Croix des Sœurs Grises, occupe un espace privilégié à Montréal. Cet ensemble religieux est d’une qualité et d’une intégrité exceptionnelle, grâce notamment à l’occupation continue par la communauté. Le site et l’œuvre architecturale constituent un exemple unique, conservé de façon exemplaire. Il est situé dans l'arrondissement Ville-Marie

Couvent des Soeurs Grises de Montréal
Source : Wikipédia


Couvent des Soeurs grises, Montréal, 1850-1885, 19e siècle


En 1861, les Sœurs Grises font l’acquisition du terrain constitué d’une partie du domaine des Sulpiciens et des terres de James Mullins. Le faubourg Saint-Antoine était alors en développement, mais néanmoins encore suffisamment paisible pour y établir un hôpital.
Le plan de l’architecte Victor Bourgeau, qui est choisi pour réaliser le bâtiment, est ambitieux. Il prévoit un bâtiment en forme de H doté d’une chapelle en son centre. La section du côté est (aile Guy) doit abriter la communauté et la section ouest (aile St-Mathieu) les vieillards, infirmes et orphelins.
La partie réservée à la communauté est complétée telle que prévue et, en 1871, les Sœurs Grises quittent leur couvent du Vieux-Montréal pour venir s’y établir. Malheureusement, le reste du projet n’est pas achevé. L’aile arrière du côté ouest est toujours manquante mais, au fil du temps, des constructions subséquentes rétabliront une certaine symétrie en façade. Le bâtiment construit par Victor Bourgeau le long de l’actuelle rue Guy n’a pas subi de modifications majeures si ce n’est des additions à l’arrière pour loger la chambre des bouilloires et des cuisines. (Wikipédia)


Couvent des Soeurs Grises, rue des Commissaires, Montréal, vers 1865.


Couvent des Soeurs Grises, rue d'Youville, Montréal, QC, 1867


Boulangerie, couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, 1867
  

Couvent des Soeurs Grises, 1875
Source : BANQ


Soeurs Grises, Montréal, anciens bâtiments du couvent des Soeurs Grises
1885-1889, 19e siècle


Couvent des Soeurs Grises, rue Dorchester, Montréal, QC, vers 1870


Chapelle du couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, vers 1878


Couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, vers 1872
    

Le couvent des Soeurs Grises depuis la rue Guy, Montréal, QC, vers 1875


Les Sœurs Grises sont liées intimement à l'histoire de la ville de Montréal. Elles ont pris le relais des Frères hospitaliers de Saint-Joseph de la Croix à l'Ancien hôpital général de Montréal en août 1747. Marie-Marguerite Dufrost de Lajemmerais en prend la responsabilité avec l'aide de sept femmes déjà réunies avec elle depuis une dizaine d'années. L'hôpital sera agrandi à plusieurs reprises à mesure que les besoins se feront sentir. En 1857, les religieuses font l'acquisition de terrains au faubourg Saint-Antoine dans le but de relocaliser l'hôpital. Mais ce terrain est jugé trop éloigné de la ville par le Sulpicien Bonnissant qui s'occupera privément de leur trouver un lieu où elles puissent s'établir. Les Sulpiciens leur offre alors le terrain « de la Croix-Rouge » en 1861 situé à l'intersection de la rue Guy et du boulevard René-Lévesque. Les travaux commencent en 1868. En décembre, la pierre est charroyée pour construire l'hôpital. (Wikipédia)


Couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, vers 1885


Couvent des Soeurs Grises, porte d'entrée, rue McGill, Montréal, vers 1888.


Couvent des Soeurs Grises, au coin de la rue McGill, Montréal, vers 1888.


Le couvent des Soeurs Grises, rue du Fort Saint-Pierre, Montréal, vers 1889.


Couvent des Soeurs Grises, rue Guy, Montréal, QC, vers 1890


Chapelle du couvent des Soeurs Grises, rue Guy, Montréal, QC, vers 1890


Chapelle des Soeurs Grises, carte postale couleur.


Chapelle des Soeurs Grises, carte postale noir et blanc

Vue de Montréal en 1896.


Vue du couvent des Soeurs Grises depuis la rue Guy, Montréal, QC, vers 1890


Couvent des Soeurs Grises, rue Guy, Montréal, QC, 1911 (?)


Intérieur du couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, 1867


Intérieur du couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, 1867


Intérieur du couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, 1867


Intérieur de l'église du couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, 1867


Intérieur de la chapelle du couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, vers 1872


Intérieur de la chapelle du couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, vers 1872


Intérieur de la chapelle du couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, vers 1872


La salle communautaire, couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, 1867


Vieux réfectoire des hommes, couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, vers 1890


Réfectoire des hommes âgés, couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, vers 1890


Intérieur de la chapelle du couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, vers 1890


Intérieur de la chapelle, couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, 1911 (?)


Feu la mère supérieure, couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, 1910


Feu la mère supérieure, couvent des Soeurs Grises, Montréal, QC, 1910

En 1974, la Chapelle de l'Invention de la Croix est déclarée monument historique.
En 2007, l’Université Concordia fait l’acquisition de l’ensemble de la propriété avec un accord de prise de possession graduelle s’étendant jusqu’en 2022, qui permet aux Sœurs Grises de continuer à occuper le site. L’entente prévoit que le développement se fasse par phases, la première déjà réalisée en 2007 (la partie Ouest) et une seconde dès 2011 (la partie centrale et la Chapelle). La crypte des Sœurs Grises demeurera la propriété de la congrégation. (Wikipédia)


Couvent des Soeurs Grises de Montréal de nos jours


Couvent des Soeurs Grises de Montréal de nos jours


Chapelle du couvent des Soeurs Grises de Montréal de nos jours


Chapelle du couvent des Soeurs Grises de Montréal de nos jours


Orgue Casavant Opus 36, 1893 ; Opus 959, 1922

"L'orgue qui se trouve actuellement dans la chapelle est celui de 1922, sans modifications importantes, et il est très bien conservé. Les tuyaux de façade en zinc peints au pochoir sont, sans aucun doute, le détail le plus intéressant de l'instrument. Du point de vue strictement instrumental, la plupart des tuyaux datent de l'orgue de 1892 et sont caractéristiques de l'époque. C'est essentiellement un instrument d'une grandeur moyenne, modeste et beau, sans être exceptionnel." (Karl J. Raudsepp)



Chapelle du couvent des Soeurs Grises - Vers 1890-2009








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire